[AJOUTER UN MESSAGE]  [PAGE D'ACCUEIL]
INTERDIT AUX NON-FUMEURS


Je veux arrêter de fumer mais incapable de purger cette drogue qui empoisonne mon corps quotidiennement. Je suis dépendant de la cigarette, j'ai besoin d'une cure de désintoxication. Les gouvernements avec les centaines de milliards qu'ils ont soutiré grâce à cette dépendance chimique, doivent rembourser les coûts associés à cette cure et salaire durant cette épreuve. Car ils en sont responsables.

Avec plus de 5,000 produits dans une cigarette, les gouvernements pourraient légiférer pour diminuer cette quantité d'ingrédients nocifs. Qu'ils exigent une baisse de nicotine de 10% par année, par la suite les fumeurs auront moins de difficulté à se désintoxiquer de ce produit mortel. Les gouvernements connaissent depuis forts longtemps ces dangers de la cigarette et n'ont rien fait pour éliminer ou diminuer ces produits néfastes.

Maintenant les fumeurs sont des hors la loi. Les contraventions nous pendent au bout de la bouche. Nous sommes traités comme des malfaiteurs, nous devons fumer dans nos cachots de verre, les chambres à gaz. Nous devons subir les délations de personnes peu scrupuleuses et nous défendre devant une justice qui s'en prend aux victimes et non à la cigarette elle même.

Oui la cigarette cause des maladies mentales, une valeur ajoutée par les gouvernements. Je me sens comme un toxicomane qui doit constamment se cacher pour fumer sa drogue légale. Je dois subir le regard agresseur de ceux qui me jugent. Je me sens coupable d'un acte honteux. Mon sang a de la difficulté à se frayer un chemin parmi les barrages routiers des artères. Mes poumons ressemblent à une éponge d'asphalte.

Cette angoisse me fait souffrir et le stress généré par cette situation me fait fumer encore plus. De ce fait, je sens que la mort me regarde avec une attention toute particulière. Oui le gouvernement, cette équipe d'hypocrite qui harcèle lâchement des victimes, fait en sorte que la cigarette cause des maladies mentales.

La droiture, l'honnêteté, la justice, pleure des larmes de sangs au spectacle de la décadence de la sagesse.

TROMAL