MANUSCRIT DES INVITÉS
Pérignac

Pérignac, c’est l’union de deux générations. Le résultat d’un très long cheminement personnel et spirituel, demeuré trop longtemps dans l’ombre de son créateur. Pérignac, c’est le rêve, l’amour, la vie. Une ère de création inavouée, un univers Fantastique où tout est permis, où le rêve est réel, où tout est éternel. C’est l’accessibilité à toutes ces richesses enfouies au fond de nous, le résultat de mille et une idées. Pérignac, c’est la révolution spirituelle, la motivation et le désir de tous ceux qui le font connaître. C’est un monde où tous et chacun ont une place de première classe, où chacun est unique. Chaque émotion, une nouvelle note d’inspiration où la réalité fait place aux rêves et où les rêves deviennent réalité.

«Donnez-moi les mots, je vous donnerai la vie...» Mélanie Laberge

2004-01-27Vraiment bravo, j'en suis à la première partie. Et j'ai vraiment le goût d'écouter l'ensemble de votre belle oeuvre. C'est la première fois que je découvre un roman audio complet sur internet, c'est super! Encore une fois, merci de partager avec moi ces beaux moments insondables de l'imaginaire.
2004-01-31j'en reviens pas!
trouvez ça sur le web ?! quelle agréable surprise?!!
merci monsieur, très belle initiative!
j'écouterais un jour la suite...!
encore bravo
2004-02-17C'est beau! J'aime ça! Continue Pérignac
2004-06-23Manifique merci c'est genial!!!!!!!!!
2004-06-23Félicitations pour ce très beau travail ... très belle oeuvre, et grand voyage dans l'Imaginaire ... mais est-ce de l'Imaginaire d'ailleurs ? Il y a dans ces textes, fables et poésies, une très grande profondeur, quelque chose qui en nous suscite la réflexion ... Merci, Pérignac, merci de nous interroger sur nous mêmes, sur le sens à donner à cette existence, notre rôle sur cette Terre ... il faut continuer ainsi, dans notre monde on manque cruellement de poètes, de fous, de rêveurs et d'utopistes, ... sincères félicitations ...

Yann
2004-07-07Vos récits sont des perles venues d'ailleurs dans notre monde où s'y trouvent trop de pourceaux. Je suis indigo et vous l'êtes sûrement pour écrire des choses comme ça.

Alicia
2004-07-12Je trouve votre site très beau et fort intéressant. Je vais m'attarder à le parcourir à fond.

Robert B.
2004-07-12Salut Pérignac, ça marche! Très beau site continu ton très beau travail toi et tes compatriotes.
à bientôt
amicalement,
Daniel
2004-07-12Merci d'avoir ajouté le courriel
personnel de l'auteur,car j'aurais
quelques questions sur Arkara!
Jacques
2004-07-12Ce site est fort intéressant. Vous touchez surtout ma curiosité avec vos histoires d'un monde que j'aimerais connaître. Je n'aime pas tellement écrire dans un livre d'invités et je vais donc utiliser votre courriel pour vous apporter mes commentaires et questions.

Bonjour Pérignac

Serge Malette
2004-07-16À toi Pérignac, grand créateur qui demeure dans l'ombre... Puisses-tu trouver en toi la voie qui te conduira vers un épanouissement total si bien entrepris déjà et que jamais ton inspiration ne se taise car elle a tant à dire. Les mots te seront toujours transmis au moment où tu en auras le plus de besoin, car ce don t'appartient. Soit humble dans ta démarche mais fort de ton oeuvre car ta vision t'es propre et a beaucoup à apporter à ceux qui te liront. Ainsi, tu sauras que tu as accompli quelque chose de grand, que tu sois édité ou non.
MM
2004-07-24Salut à toi Pérignac... "qui que tu sois"!
Quelle belle oeuvre d'amour! La beauté de ton monde fantastique a le don de nous émouvoir à chaque page, et de faire vibrer en nous, pauvres lecteurs, l'envie de vivre sur Arkara!
En fait, on ne peut te lire sans se questionner. Est-ce dû à la puissance de tes personnages ou la description si imagée du paradis perdu mais le charme agit au-delà de la lecture et nous oblige à nous questionner. Quel tour de force? Moi qui prétend avoir l'oeil critique et les pieds sur terre, j'arrive à peine à m'extirper de mes lectures. Et là, en ai-je fini avec Arkara? À mon corps défendant, j'avoue que j'en arrive à penser que notre pauvre réalité de vie a été transformée par l'intervention d'un mauvais génie qui se serait amusé à mélanger les cartes...
En attendant, je te dis merci de nous partager tes trésors de sagesse. Shana de Montréal
2004-07-30Malheureusement tu as raison ... sur bine des points ... Les humains sont voués à leur propre destruction et peu importe ce qu’on y fera ... ton oeuvre est la bien venue et touche le coeur des hommes .. espérons que cela donnera un peu plus aux hommes un peu plus d’espérance et de joie de vivre ... WhiteWolfs
2004-08-08je m'appelle Stéphane j'ai 20 ans et je suis passionné de bandes dessinés j'ai lu une bonne partie de cette légende et je vais la terminer parce que je veux faire une bd m'inspirant de ce sujet que je trouve formidable
2004-08-10je trouve que se site est d'une beauté du coeur et de l'âme. merci à cette homme brillant d'imaginaire et de magie
nicole
2004-08-17Salut Pérignac, je trouve tes contes toujours aussi rafraîchissants autant que la musique qui nous transporte ailleurs, dans un au-delà que l'on reconnaît bien quand on se laisse prendre par la main. Tu nous ramènes dans l'Éden de l'amour... Continue ton oeuvre; les humains en ont besoin!
2004-08-24le fantastique, l'imaginaire, c'est toute ma vie même si je n'en suis qu'au prologue ! Alors merci à Pérignac et merci à son imagination ! Ce site et magnifique, et j'en ai été éblouie !Bravo...et vive la vie et l'imaginaire !

Lybie D'Axia
2004-08-30En face de toi dans un miroir...
Regarde toi et cherche à voir...
Qu'au fond de toi seul dans le noir...
S'y trouve caché un grand espoir...

En face de toi devant l'oublie...
Ne croit pas qu'elle est ton amie...
Dit lui bonsoir ou bonne nuit...
Pour un demain sans compromis...

En face de toi devant le temp...
Ne le regarde qu'un instant...
Le temp de te revoir enfant...
Qui rêvait de devenir grand...

Alors seulement tu comprendras...
Ce qui se cache au fond de toi...
Que ce que tu rêvait toujours...
Était nul autre que l'amour...
2004-09-02La capacité à rêver, à s'émerveiller se transmet et s'épanouie à travers les récits sortis d'imaginaires tels que le votre. Un grand bravo pour ce site alliant beauté et poésie.

Isabelle
2004-09-15l'histoire est surement bonne...
désolé mais ce site est pas mal... snob et prétentieux! L'art véritable ne nait pas à partir des oeuvres des autres, il vient du coeur. ART = SPONTANÉITÉ ET CRÉATION PERSONNELLE!!!!!!
je ne crois pas aux supposées

pour finir, voici des paroles du groupe TOOL :
2004-09-15ce que j'ai mis entre guillemets n'a pas paru.. alors je disais que je ne crois pas aux supposées langues profane, sacrée et divine...

les paroles de la fin sont : over-thinking, over-analyzing separates the body from the mind ; withering my intuition, missing opportunities...
2004-09-15Pourquoi dire que l'histoire est probablement bonne si vous ne l'avez vraisemblablement pas lue. Pourquoi qualifier ce site de snob et prétentieux, parce qu'il ne respecte pas ce que vous vous donnez comme image de l'art? L'art est libre et la forme qu'il prend dépend toujours de son créateur. Réarranger les étapes d'une vie ou les parties d'une image, d'un texte (d'une langue?) pour en faire une histoire EST un art venu du coeur, comme un collage. Le moment de création sera aussi spontané et intuitif que n'importe quelle autre oeuvre. L'analyse, en mon sens, sert à voir les choses autrement et à attiser le feu de l'inspiration, pas à l'éteindre.

Ce que vous croyez et ne croyez pas, votre expérience, se réflètera dans votre art et c'est ce qui le rendra unique. Et dernière question... si l'art doit être spontanné et se baser sur rien... pourquoi laissez vous ces sages paroles de TOOL guider votre recherche créative?

Le chevalier errant
2004-09-16Dans la section "Fables", le "DINDON DE LA FARCE" devrait s'appeler: "LE PALAIS DE LA FARCE". Ceux qui doutent de l'intégrité de certains avocats l'aimeront comme moi.

Un pauvre dindon!
2004-10-29c hot en criss ste site la
2004-11-21Il y a pas mal de travail dans un site comme le vôtre. Félicitation

C.P
2004-12-22Votre poème sur l'inceste m'a touché profondément monsieur Pérignac. J'y retrouve malheureusement ma propre enfance comme victime d'un père autoritaire.

Marie-Anne
2005-01-01Bonne année et beaucoup de succès dans tes futurs projets!

Un vieil ami
2005-01-18Bonjour,
Je suis tombée par hasard sur votre site, enfin quand je dis hasard je suis sûre d'avoir été guidée vers vous. Je trouve l'idée des romans audio formidable. Je n'ai pas eu encore le loisir de beaucoup exploré mais je suis persuadée d'aller de surprises en surprises.
Merci de faire exister un tel lieu !
Amitiés
Laurence
2005-01-20que d'émotion !! j'adore votre chanson, le poème de mélanie et toute cette réfflèxtion sur la vie. J'assaye de mettre en place un site de voyage spirituel...les mots me manquent pour le mettre en valeur et vos paroles ont étaient un encoragement pour moi. merci
2005-03-19Votre site est super beau!!!

Ti-Mé
2005-04-14bonjour, je dois faire un travail sur un poëme concernant les enfants victimes de la guerre et grâce à vous j'en ai trouvé un magnifique "Soldats gamins"... j'aimerais avoir quelques renseignements sur Pérignac et les motivations qui l'ont amené à écrire ce poëme. J'espère que vous pourrez m'aider, je vous remercie d'avance.
si vous pouvez me fournir quelques informations : pauline1115@hotmail.com
2005-04-18bonjour,moi aussi j'ai du faire 1 travail sur le rejet de la violence chez les enfants et j'ai trouvé en le poeme "aux enfants venus d'ailleurs" ce qu'il me fallait.mais je dois resumer en quelques mots la vie de perignac et les raisons qui l'ont poussé a ecrire ce poeme.si vous avez des renseignements a me fournir: anais_122@hotmail.com
merci d'avance
2005-08-03Bonjour Monsieur,

Anglophone, la quarantaine (très) bien sonne, j'ai grand besoin d'améliorer mon français. Quelle bonne surprise de trouver une ouevre tellement interressante, bien qu'évidemment je ne puisse pas en comprendre les nuances. Le fait d'avoir (la bande sonore - comment ça se dit?) et le texte en même temps m'est vraiment utile.
J'espère que vous soyez tolerant de mes perles de français.

Merci. George.
2005-10-09Dans la nuit bleutée de minuit, tu guides tes licornes vers les cieux pour qu'elles percent la toile, de ces petites brèches, l'étoile naît.

Un coeur d'enfant
2005-10-09Le coeur se brise petit à petit disait-elle en pensant à son amant. Le coeur d'enfant répondit, serais-tu aussi ingénieuse que Hans et Grethel et semer des miettes de coeur brisé pour qu'il puisse retrouver son chemin?

Un coeur d'enfant
2005-10-09L'utilité d'un sourire? Servir de coupe aux larmes.

Un coeur d'enfant
2005-10-23Pérignac est décédé paisiblement chez lui le 18 octobre 2005 suite à un cancer qu'on lui a appris tout récemment.

Espérons que son oeuvre restera sur le Web pour continuer à nous inspirer car on en aura toujours grand besoin.

D'un ami de la famille.

Jean-Pierre Gingras
2005-10-24Tu as toujours su que ce monde ne pouvait être le tien. Il ne pouvait être le reflet de ton âme!

Un coeur d'enfant
2006-01-09Bonjour de France,
Vraiment je suis hyper surprise & enchantée de trouver un site avec de telles belles choses poétiques!!!!
C'est dommage que je ne vous aie pas connu plus tot....
Elysa.
2006-01-09Je viens de lire dans les msg,que Pérignac nous avait quitté le 18/10/2005....que son ame repose en Paix avec tous ces jolis contes & fables!!!!
Il sera toujours parmi nous dans nos coeur,et nos enfants...Elysa.
2006-02-06nous nous sommes rencontrés dans les rangs a l'université au moment de notre inscription.puis voila le début de notre belle histoire qui nous conduira au mariage
2006-05-15«pourquoi s.v.p. je ne peut pas ecouter les livres?je fais ouvrir mais ne se passe merci a vous.»

Merci d'avoir signalé le problème. La connexion au serveur a été rétablie. L'imaginaire vous attend...

webMestre
2006-07-27bonsoir
enfin sa fonctionne , tu sais avec l'age les yeux aussi prennent leur retraite , et par "hasard" je trouve ce site plein de bonne lectures sonor quelle merveille , il ni a pas assez de mots dans l'univers pour te dire merci , merci beaucoup petite question qui n'attend pas necessairement de reponse est ce possible de pouvoir mettre sa dans mon discman pour l'ecouter au lit ?
2006-07-27re bonsoir ont viens de me faire comprendre qu'il est peut etre insultant d'avoir fais mention de mon discman ce qui etais loing d'etre ma pensée alors si c'est le cas je tiens a m'en excuser
yeux a la retraite
2006-08-15Écouter l'imaginaire de Pérignac sur ton baladeur lui aurait fait grandement plaisir. D'ailleurs, c'est de cette façon que j'ai écouté la première version de légende d'Arkara.

Il existe des logiciels qui enregistrent ce que tu écoutes sur ton ordinateur. Ainsi, tu pourrais sauvegarder les enregistrements, puis les transférer sur ton baladeur.

Je vais vérifier si je peux transférer les versions mp3 sur le serveur. Tu pourrais ainsi les télécharger directement.

Dossier à suivre!
webMestre
2006-08-16merci grandement webMESTRE ,sa me ferais plaisir et ce serais apprecié tu ne peut imaginer comment , tu ne fais pas ma journée mais mon année je te laisse mon email si c'est plus facile ,je ne sais pas je ne suis pas tres habile avec l'ordinateur, je commence doucement a apprivoiser ce merveilleux petit appareil qui fais voyager dans le monde qui etais jusqu'ici imaginaire et qui deviens reel
drita.lio@videotron,ca
2006-09-26Perignac tu nous manque beaucoup!

et j'aimerais rajouter....beaujour à toi qui que tu sois!

Un ami!
2006-12-14Salut Perignac où que tu sois! Un an déjà et encore un autre Noël sans toi! Tu me manques beaucoup, même après cette année passée... Je t'ai accompagnée dans les dédales de ton imaginaire, et ça me manque beaucoup de ne plus être au faît d'un nouveau chapitre ou d'une nouvelle hustoire. Tu as sû créer dans mon âme, à partir de tes contes, un petit chemin conduisant vers la paix et la simplicité. Avec toi, je ne sentais pas que la vie était un combat, mais une histoire. Joyeux Noël à toi et aux tiens!
2007-04-10tro bo en plus la sic
2007-08-12En Mémoire deToi :

http://www.youtube.com/watch?v=cfJ3E8dHDhQ


« précédant 50 - prochain 50 »   (total de 61)



Merci de votre participation précieuse et appréciée
Écrivez votre message ici
inscrivez le code « 261158 » dans la case: